Se former et se spécialiser dans la gestion de patrimoine

gestion de patrimoine

Les affaires de patrimoines intéressent plus de la moitié de la population dans le monde entier. Travailler dans le secteur patrimonial est ainsi un emploi rentable et évolutif. Si vous êtes en train de chercher la bonne filière pour vos études supérieures, n’hésitez pas à poursuivre des formations en gestion de patrimoine.

Rejoignez une école supérieure en gestion de patrimoine

Exercer le métier de conseiller en patrimoine dans le futur requiert un diplôme délivré par une université ou une école supérieure de votre région. Afin de faciliter l’accès à l’emploi, il est conseillé de s’orienter directement vers les centres d’études spécialisées qui dispensent une formation en vue d’obtenir un master en gestion de patrimoine. Menez une recherche en ligne afin de trouver rapidement le centre de formation adapté à vos besoins. En même temps, profitez pour découvrir toutes les matières incluses dans le programme. 

Alors que vous poursuivez des études supérieures en économie & finance, en marketing banque & assurances, en fiscalité patrimoniale ou bien en droit, doivent d’abord obtenir votre licence. Par la suite, vous pouvez déposer votre candidature en master en gestion de patrimoine. Le programme dure deux ans. La première année est sanctionnée par un diplôme de bac +4. Pendant deux semestres, l’étudiant profite d’une formation complète en banque et assurance. Afin de décrocher le bac+5, la deuxième année de master est focalisée sur la spécialisation en gestion de patrimoine. 

Une fois que vous rencontrez l’école supérieure en gestion de patrimoine de votre choix, n’hésitez pas à effectuer une inscription en ligne. 

Repérez les qualités requises pour le métier

Avant de prendre une décision sur votre formation de gestion de patrimoine, il est important de découvrir les qualités que vous devez avoir. Cela vous aidera à évaluer vos points forts et aussi à imposer des objectifs à atteindre tout au long de votre parcours universitaire. 

Un gestionnaire de patrimoine a pour principale mission de donner des conseils à son client sur l’investissement immobilier, les valeurs immobilières et les placements financiers. Côté intellectuel, il faut avoir un master gestion de patrimoine. Ce diplôme prouvera que vous avez des connaissances solides sur l’immobilier, les placements financiers, les juridictions ainsi que les contraintes fiscales.

Un client pourrait faire recours à votre service pour démarrer l’investissement immobilier. Pour ce cas, vous devrez prendre en charge quelques tâches. Vos conseils seront le pilier de la réussite de l’investissement. Par exemple, si le client débarque d’un autre pays, vous devrez être capable de l’informer sur le marché immobilier dans votre région. Vous aurez à le présenter un dossier complet sur les occasions à saisir, les lois à respecter ainsi que les impôts à payer. N’oubliez pas de mentionner les contraintes fiscales et juridiques qui pourraient s’imposer. Si votre région abrite de grandes universités fréquentées par les étudiants venant des quatre coins du monde, l’investissement dans l’immobilier locatif serait une bonne option à proposer à votre client. 

Découvrez les débouchés possibles

Le domaine du patrimoine réserve des opportunités professionnelles intéressantes. Il est possible d’occuper le poste de conseiller en gestion de patrimoine ou de conseiller/ manager financier. Une fois le master gestion de patrimoine en poche, le monde professionnel sera désormais accessible. Le nouveau diplômé pourra déposer sa candidature auprès d’une agence immobilière, d’une banque, d’un office notarial ou d’une société d’assurances. 

En travaillant au sein d’une entreprise, vous serez épaulés par d’autres spécialistes. L’avocat de la société pourrait traiter des projets importants avec vous. À votre premier poste, vous serez payé plus que le SMIC en France. Votre salaire pourra ainsi assurer tous vos besoins au quotidien tout en économisant une belle somme pour vos projets personnels. En attirant des clients potentiels à votre entreprise, gagner le double de votre rémunération ne sera qu’un jeu d’enfant. 

Après quelques années d’expérience, vous aurez déjà un bon réseau de clients. Ce qui signifie que vous pouvez lancer votre propre cabinet en adoptant le statut d’indépendant. Afin de diversifier votre offre, vous n’avez qu’à travailler avec d’autres experts comme un avocat ou un notaire. Par ailleurs, cette option requiert un capital important. De nombreux entrepreneurs font appel à un professionnel en gestion de patrimoine pour une durée déterminée. Les appels d’offres tombent généralement avant le lancement d’un projet de l’ouverture des portes d’une enseigne. Pour ce cas, le gestionnaire de patrimoine établira un bilan de la situation fiscale et patrimoniale de la nouvelle entreprise.