Tout sur le métier d’un gestionnaire de patrimoine immobilier

un gestionnaire de patrimoine immobilier

Le gestionnaire de patrimoine immobilier est, par définition, le responsable des biens immobiliers de son client ainsi que de la gestion de ses copropriétés. En d’autres termes, il est tenu d’administrer le patrimoine d’un propriétaire sur le plan juridique, technique, comptable et financier. Comme il représente également les intérêts d’un propriétaire, ce dernier trouve et sélectionne les locataires dans le cas d’un logement locatif.

En quoi consiste le travail du conseiller ?

Tout d’abord, il est à noter que le gestionnaire immobilier assure l’administration financière des bâtiments de son client. Il effectue donc les calculs des charges et des budgets tout en assurant également le recouvrement des loyers impayés. Il est aussi de gérer les risques et les garanties essentielles aux bâtis notamment la police d’assurance, le contrôle et la déclaration des sinistres, la réparation des équipements (radiateur, ascenseur, etc.).

Ces activités tournent généralement sur le plan juridique (constitution des baux, résolution des litiges), technique (maintenance, dépannage, suivi travaux) et financier (loyers, dispatching des charges et comptabilité). En effet, le passage par un conseiller demeure un des procédés les plus employés dans la plupart des ventes immobilières, à découvrir sur www.rehal.fr/.

Quelles sont les qualités à avoir ?

Être un négociateur d’exception figure parmi les qualités à avoir pour devenir un bon et un compétent gestionnaire de patrimoine immobilier, étant donné qu’il devra s’appliquer à régir les relations avec et entre les locataires.

Pour le cas d’un client entrepreneur, il sera rattaché à la direction générale de la société ainsi, il devra proposer une stratégie réfléchie pour mener à bien les opérations foncières et immobilières de son client. Sa principale tâche sera de proposer les acquisitions, les constructions et les rénovations ainsi que les ventes des propriétés. Dans ce cas, le gestionnaire devra avoir une bonne connaissance juridique et financière, des qualités rédactionnelles et relationnelles ainsi que de solides compétences en droit immobilier et bâtiment. Par ailleurs, pour fournir un service sur mesure et satisfaisant, un conseiller en gestionnaire immobilier devra également être autonome et rigoureux tout en possédant un bon sens de l’écoute.

Le cursus et les formations

Pour devenir un gestionnaire de patrimoine immobilier, il faut d’abord posséder un diplôme reconnu par la branche Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles et y être inscrit.

Les postulants pour ce métier sont habituellement des sortants d’école de gestion ou de formation juridique. Bien évidemment, le cursus doit être parachevé par une expérience dans l’immobilier. Le niveau de diplôme exigé pour exercer cette profession est le niveau bac + 4 ou 5. L’étude de base devant être juridique, financière, comptable ou technique.