Acheter un bien immobilier : 9 points à prendre en compte

Quelle belle année pour acheter un bien immobilier : les taux d’intérêt sont bas, les prix ont baissé et les taux de change s’améliorent. À ce stade, l’immobilier français ne pouvait pas avoir une meilleure valeur. L’achat d’une propriété française n’est cependant pas un processus simple.

Tenez compte de ces neuf conseils lorsque vous vous préparez à acheter une propriété française.

  1. Décidez du type de propriété que vous souhaitez

Notez vos critères de recherche, y compris ce dont vous ne pouvez pas vous passer, ainsi que vos facteurs de rupture. De quoi avez-vous besoin dans une maison ? Qu’est-ce qui vous dissuadera de faire un achat ? Lorsque vous recherchez une propriété, cette liste vous permettra de parcourir facilement les options.

  1. Maintenez des attentes réalistes

Au début, cela semble être une excellente idée d’acheter une maison délabrée pour pas cher, puis de la rénover. De nombreux expatriés ont partagé le même objectif, pour finalement abandonner leurs rêves. Trouver et gérer des personnes compétentes pour rénover votre maison peut être difficile de loin, vous devez donc y être préparé. De plus, soyez pratique sur l’endroit où vous achetez une propriété. Oui, vous aimerez peut-être vivre dans une maison de campagne avec une tonne de terrain, mais vous devrez parcourir de longues distances chaque fois que vous aurez besoin d’aller quelque part.

  1. Établissez un budget

Outre votre hypothèque et vos factures, votre budget doit également prendre en compte les frais de notaire et d’enregistrement foncier, sans oublier les taxes gouvernementales. Les impôts comprennent ceux que vous devrez en tant que propriétaires, comme la taxe foncière, qui est une taxe foncière et foncière que chaque propriétaire de maison doit payer, ainsi que la taxe d’habitation. Les taxes varieront selon l’endroit où se trouve la maison. Nous travaillons avec une gamme de spécialistes fiscaux et juridiques et recommandons toujours fortement de discuter de ces points avant de signer pour acheter la propriété française de vos rêves.

  1. Décidez du mode de paiement de la propriété

Vous avez peut-être à cœur de payer votre nouvelle maison en espèces, mais il pourrait être avantageux de contracter un prêt hypothécaire à la place. En investissant juste une petite somme d’argent dans l’immobilier français dans un premier temps, vous pourrez faire travailler votre argent pour vous. Les taux d’intérêt sont bas en France et il peut y avoir certains avantages fiscaux pour avoir une hypothèque française aussi, n’hésitez pas à demander plus de détails à ce sujet.

  1. Embaucher un courtier

Négocier avec des banques étrangères pour obtenir la meilleure offre hypothécaire peut être un problème, c’est pourquoi de nombreux acheteurs travaillent avec un courtier, également appelé courtisan. Les courtiers ont déjà des contacts dans diverses banques et prêteurs et c’est leur travail de trouver la meilleure offre disponible pour répondre à vos besoins. Si vous avez besoin d’aide, nous travaillons avec une gamme de courtiers dans toute la France qui se fera un plaisir de discuter avec vous.

  1. Choisissez votre agent ou votre chercheur de propriété

Oui, vous pouvez économiser de l’argent en gérant vous-même le processus et en achetant en privé, mais le processus d’achat français peut être compliqué, il est donc vraiment utile d’avoir un spécialiste à vos côtés. Travailler directement avec un agent immobilier français est très utile mais cela peut être limitatif, car ils ne peuvent couvrir qu’un domaine ou un secteur spécifique du marché. Sans connaître le marché, vous ne pourrez pas déterminer si le prix que vous payez pour une maison est juste.

  1. Prévenir les problèmes de barrière de la langue

Connaître le français conversationnel n’est peut-être pas suffisant pour vous guider tout au long du processus d’achat d’une maison. Notre équipe de spécialistes de l’immobilier parle tous un minimum de français et d’anglais et nous sommes là pour vous guider à travers les visites, les réunions, etc. Vous aurez besoin de bien comprendre tous les documents juridiques tels que le compromis de vente. Il est important que les documents français soient traduits en anglais, puis vérifiés par un juriste anglophone.

  1. Votre propre notaire ?

Le notaire joue un rôle majeur dans l’achat et la vente de propriété en aidant tout au long du processus, en vérifiant tous les documents juridiques et en répondant aux questions sur la propriété et les prix, etc. De nombreux acheteurs choisissent de faire appel à un deuxième notaire pour agir spécifiquement dans leur intérêt (le premier notaire est choisi par le vendeur). Ceci est très important si le premier notaire ne parle pas anglais par exemple… Nous travaillons avec un réseau de notaires anglophones dans toute la France et sommes heureux de vous les recommander si besoin.

  1. Faire évaluer le bâtiment

Les acheteurs reçoivent un Dossier Diagnostique Technique (DDT), qui couvre des choses comme l’installation électrique et la présence ou non de plomb ou d’amiante dans la maison, mais cela n’inclut pas une connaissance complète du bâtiment. Demandez à un ingénieur de vérifier la maison avant de l’acheter. Rendez-vous à l’hôtel de ville (ou en tant que chasseurs à domicile pour le faire) pour vérifier les plans et vous assurer qu’ils sont identiques à ceux qui vous ont été montrés.

  1. Comprendre le compromis de vente

Le compromis de vente, engagement mutuel du vendeur et de l’acheteur, est l’élément clé de l’achat d’un bien immobilier. Avant de signer le compromis de vente, assurez-vous de bien comprendre ce qui est inclus dans l’accord, comme les clauses relatives aux agencements et accessoires que le vendeur laissera derrière, ainsi que la date d’achèvement. Évitez toute confusion en demandant à l’avance un projet de compromis de vente pour pouvoir le consulter.

Surtout, ne paniquez pas, ne vous précipitez pas et prenez votre temps pour vous assurer que vous achetez une propriété française qui vous convient.