Les avantages d’investir dans un ehpad

ehpad

Investir dans l’immobilier est un excellent moyen pour constituer un patrimoine et générer des revenus. L’EHPAD ou Établissement d’Hébergement pour personnes âgées dépendantes est une variante de l’investissement l’immobilier. Cela consiste à acheter une chambre au sein d’une résidence médicalisée pouvant accueillir des personnes dépendantes. Cette chambre est ensuite louée à un gestionnaire par le biais d’un contrat à long terme. Ainsi, on peut classer l’EHPAD dans la section meublée gérée ou immobilier géré. Mais avant d’investir dans ce domaine, plusieurs facteurs sont à considérer. Si l’on se munit de quelques informations essentielles, la bonne santé financière sera au rendez-vous. 

Un secteur en pleine expansion

Le vieillissement de la population en France est un fait indéniable. Selon les sources de l’INSEE, une augmentation de 80 % de la population de plus de 65 ans sera constatée dans la période de 2005 à 2050. Actuellement, 1,5 million de ces personnes âgées sont dépendantes, dont 55 % en dépendance totale. Bien que les institutions publiques remplissent les 600 000 lits, les établissements privés quant à eux n’occupent qu’une part estimée à 85 000 lits. La demande est donc supérieure aux offres. Cela incite les principaux groupes privés à remplir les lacunes en absorbant les petits exploitants qui se trouvent dans le même secteur. Ce fait incontournable est l’une des raisons pour lesquelles l’investissement ehpad est une excellente idée.

L’opportunité d’investir en ehpad est également favorisée par les démarches administratives. En effet, comme les projets nécessitent une autorisation d’ouverture impliquant plusieurs facteurs (ministère, président du conseil général, direction générale de l’agence de santé, etc.), les demandes liées à l’activité s’accumulent et nécessitent encore plus d’investisseurs pour remplir les besoins. Dans la mesure où vous voulez investir dans un ehpad, il est recommandé de vous inscrire sur www.investissement-lmnp.fr. Il n’est pas rare de constater qu’une multitude d’exploitants domine le marché. On peut citer des géants comme KORIAN, avec plus de 47 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros en 2019. Il en est de même pour ORPEA avec près de 20 000 lits en France ou COLISEE qui se classent à l’échelle internationale.

Des statuts avantageux

L’investisseur en EHPAD bénéficie de deux alternatives pour son business. Soit il opte pour un statut Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), soit il s’oriente vers le dispositif Censi-Bouvard.

En ce qui concerne le LMNP, les avantages sont considérables. Les loyers recueillis sont considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non pas comme des revenus. Ainsi, deux régimes fiscaux entrent en jeu. Pour le régime forfaitaire, les impôts sont calculés à partir de la moitié du loyer perçu. Le régime réel par contre amortit les charges liées à l’activité. De ce fait, investir ehpad nécessite une réflexion. Si les recettes ne dépassent pas les 72 000 €, il est préférable de choisir le régime forfaitaire. Le régime réel apporte des avantages si l’ensemble des charges et des amortissements sont élevés.

Le dispositif Censi-Bouvard présente également ses atouts. Il est juste à noter que les biens doivent être neufs pour bénéficier de cet avantage. En d’autres termes, les nouveaux locaux ou résidences sont éligibles pour un statut Censi-Bouvard. Lors de l’achat du bien, la taxe sur la valeur ajoutée est récupérée. Par ailleurs, une réduction d’impôt sur le revenu allant jusqu’à 11 % du capital investi hors taxe peut s’appliquer pour une période de neuf ans.

Un placement sécurisé

Comme pour tout investissement, des risques peuvent survenir. Certains sont élevés et d’autres le sont moins. En général, les placements à haut risque génèrent un maximum de profit. Inversement, un risque peu élevé n’apporte que des bénéfices moindres. Pourtant, l’investissement ehpad combine les avantages de ces deux aspects. Il est à la fois sécurisé et prolifique. Un bail commercial signé avec une société de gestion agréée par l’État peut atteindre une durée de 9 à 11 ans. Ainsi, le portefeuille patrimonial de l’investisseur est en lieu sûr. De plus, ce dernier n’aura pas à gérer la location, les travaux de rénovation, les remises aux normes, etc. Pour couronner le tout, les rendements proposés en ehpad oscillent entre 4 et 5 %.