Investir en Loi Pinel : réduire ses impôts tout en se constituant un patrimoine immobilier

Investir en Loi Pinel

Avoir un chez soi, assurer ses vieux jours ou arrondir ses fins de mois ; tout est possible en se constituant un patrimoine. Pour y aider, de nombreux dispositifs sont à la portée des acquéreurs. Chacun fait profiter d’une multitude d’avantages. Mais afin de bénéficier de tous les apports d’une loi, il faudra tout de même que celui qui désire y accéder réponde à quelques exigences. La loi Pinel étant l’une des options les plus intéressantes lorsqu’il s’agit d’acquérir un bien immobilier, il devient important de se familiariser avec le principe. D’ailleurs, elle est l’une des réponses évidentes à la question que beaucoup se posent : comment payer moins d’impôts ?

Comment fonctionne le dispositif Pinel ?

Posséder un bien immobilier est aujourd’hui un rêve tout à fait accessible. Surtout grâce aux lois, qui facilitent nettement à l’achat dudit bien. Si chacun des dispositifs mis en place offre son lot d’avantages, la loi Pinel qui demande à acheter pour louer, fait incontestablement partie des plus pratiques. Elle donne, entre autres, la chance d’investir dans l’immobilier locatif tout en bénéficiant d’une défiscalisation. Pour en savoir davantage sur la manière de réduire ses impôts avec l’achat d’une construction neuve ou ancienne, cliquez ici. Même si le dispositif Pinel est plus ou moins connu du grand public, des points sur son fonctionnement sont moins maîtrisés.

Les maisons acquises suivant les règles Pinel, constituent de réels placements immobiliers. Pour ce, il est impératif que le nouveau propriétaire consente à mettre son bien en location selon un délai prédéfini ; il devra s’agir d’une mise en location sans meuble (nu ou non meublé). A part cette condition de base, il faudra aussi que le bien en lui-même réponde aux normes RT 2012 et/ou BBC. Pour le cas d’un bien ancien, il sera obligatoire de procéder aux aménagements nécessaires pour qu’il se conforme aux demandes du dispositif.

La réduction d’impôt avec la loi Pinel, c’est quoi ?

L’un des objectifs lorsqu’on se tourne vers la loi Pinel, c’est de réduire ses impôts sur le revenu. Il faut néanmoins savoir qu’avant tout accès à cette possibilité, il faudra respecter les règles édictées ; dont, la durée de mise en location et le plafond.

En tout et pour tout, l’acquéreur pourra choisir entre 3 délais (durée de mise en location). A chacune de ces options correspond un taux de défiscalisation précis :

  • 12 % de réduction pour une mise en location durant 6 ans. Pour ce laps de temps, le montant de la défiscalisation s’élèvera à 36 000 € ;
  • 18 % de réduction pour une mise en location durant 9 ans ; ce qui fera profiter d’une réduction d’impôts 54 000 € ;
  • 21 % de réduction pour une mise en location durant 12 ans. En se conformant aux exigences de la règlementation et en se soumettant à la durée de mise en location maximale de la loi Pinel, il sera possible de bénéficier d’un rabais de 63 000 € de réduction d’impôts.

Se constituer un patrimoine dans de bonnes conditions : comment ?

L’investissement locatif suivant les termes de la loi Pinel ne permet pas que réduire ses impôts car en voulant investir, on acquiert un bien à part entière. Et ainsi, on se constitue un patrimoine qui pourra perdurer, être transmis ou revendu au moment voulu. Plus de conseils pour réduire ses impôts investissant dans l’immobilier locatif, sont disponibles sur www.conseils-en-defiscalisation.info/.

Pour se procurer une habitation, on peut profiter de dispositifs facilitateurs. On peut, par exemple, s’aider d’un prêt dont l’intérêt pourra être déduit du loyer reçu. Aussi, lorsqu’on désire concrétiser son projet, on peut le faire même sans apport.

De plus, le loyer en lui-même est un avoir qui pourra servir, autant pour les dépenses quotidiennes que pour constituer une épargne.