Coûts supplémentaires à prendre en compte pour l’achat d’un bien

L’achat d’un bien immobilier en France (ou ailleurs d’ailleurs) est une entreprise colossale et il est important d’être préparé à tous les coûts supplémentaires que vous devrez payer. Le prix d’achat de votre nouvelle maison n’est qu’une partie du montant total que vous devrez budgétiser. Voici cinq autres coûts à prévoir.

Frais d’agence

Lorsqu’un vendeur immobilier travaille avec un agent pour commercialiser et vendre sa maison, il s’entend sur les honoraires que l’agent percevra. Ces frais représentent généralement environ 5 à 6% du prix net de la propriété. Les propriétés de faible valeur s’accompagnent souvent de frais plus élevés, jusqu’à 10%. Les frais d’agence sont le plus souvent inclus dans le prix mais il est important de parler avec votre agent pour le confirmer.

Taxes d’achat et frais de notaire

Attendez-vous à ce que les frais de notaire et les taxes d’achat soient d’environ 7% environ. Les taxes d’achat (similaires au droit de timbre au Royaume-Uni) varient légèrement d’une région à l’autre, mais sont normalement de l’ordre de 5 à 6%. Les frais de notaire sont basés sur la valeur de votre propriété et encore une fois, peuvent varier légèrement avec la superficie, mais si vous prévoyez 7% pour ces frais juridiques au total, vous ne vous tromperez pas beaucoup. Parlez à un notaire ou à votre agent pour connaître le taux exact de la taxe d’achat.

Coûts de change

Lorsque vous signez le compromis de vente initial, vous devrez envoyer 10% du prix d’achat à un notaire. Pour réduire les frais de change, vous voudrez faire appel à un spécialiste des changes qui pourra peut-être vous faire économiser une partie des frais, jusqu’à 5% de ce que votre banque vous facturerait. La raison pour laquelle les banques facturent un taux de change si élevé est qu’elles fixent un taux de change quotidien et facturent ensuite la transaction elle-même. Un spécialiste, quant à lui, surveille de beaucoup plus près le marché des changes, souvent à la minute, et sera en mesure de conclure la meilleure affaire possible tout en renonçant aux frais de transaction.

Coûts des arrangements hypothécaires

Lorsque les taux hypothécaires sont bas, vous pouvez être tenté d’obtenir un prêt hypothécaire français au lieu de payer la totalité du coût de la propriété de votre poche. Veuillez noter qu’avec une hypothèque, vous devrez peut-être également payer des frais d’arrangement à votre banque. Il est avantageux de faire appel à un courtier pour contracter une hypothèque, car de nombreux courtiers ne facturent pas de frais supplémentaires.

Assurance vie

Si vous envisagez de contracter une hypothèque française, il est important de savoir que vous devrez également souscrire une assurance-vie. De nombreux prêteurs rendent obligatoire l’achat de l’une de leurs polices. De plus, certains prêteurs exigeront également que la couverture invalidité soit incluse dans la police que vous choisissez.