Comment réussir son premier achat immobilier ?

achat immobilier

Une étude de l’institut Harris Interactive révèle que pour 70 % des interrogés, devenir propriétaire est l’objectif d’une vie. Vous devez y investir votre économie et effectuer un emprunt sur plusieurs années. Pour un primo accédant, ce chemin peut faire peur. Pour votre premier achat dans l’immobilier, découvrez ces conseils pour réussir votre investissement.

Les avantages du statut de primo accédant

Le terme « primo accédant » désigne une personne qui ne possède pas encore une résidence principale. Le terme englobe également les personnes qui ne sont plus propriétaires de leur bien depuis plus de deux ans. Si vous possédez un logement locatif ou une résidence secondaire, vous êtes également considéré comme un primo accédant en l’absence de résidence principale. Ce statut de primo accédant vous confère plusieurs avantages. En tant que primo accédant, vous pouvez bénéficier d’un taux bancaire avantageux pour réaliser votre achat. Par ailleurs, un primo accédant jouit de plusieurs avantages fiscaux. En effet, l’État accorde des aides pour l’accès à un logement. Dans le cas de l’acquisition d’un logement neuf par exemple, la TVA appliquée est de l’ordre de 5,5 %.

Dans l’imaginaire collectif, un achat immobilier représente un projet à réaliser seul. Pourtant, il est plus avisé d’être conseillé par un professionnel avant de signer un compromis de vente. La prudence est de mise dans le choix de l’agence immobilière qui vous accompagnera. L’agence vous assiste dans la transaction et l’acte d’achat. Vous pouvez également faire appel à un avocat pour plus de sécurité.

Poser des critères de choix

Lorsqu’il s’agit de devenir propriétaire, vous ne pouvez pas toujours vous fier aux recommandations de vos proches. L’achat se base sur des données concrètes et des chiffres réels. Dans cette optique, n’hésitez pas à analyser les biens à vendre dans votre zone géographique. Cela vous permet de comparer les prix du marché par quartier et par ville. Pour vous assister dans cette démarche, il est important de s’entourer de véritables professionnelles, à l’instar des agences immobilières et des notaires. Pour affiner vos recherches, il est important de bien définir votre projet. Vous désirez acheter une maison ou un appartement ? Vous désirez vivre en centre-ville ou en périphérie ? Vous voulez investir dans le neuf ou dans l’ancien ? Autant de questions auxquelles vous aurez rapidement des réponses avec l’aide d’un professionnel.

D’autres critères peuvent entrer en jeu. Les impératifs de votre travail vous obligent à acheter dans un quartier bien desservi par les transports en commun par exemple. Un garage est aussi nécessaire si vous êtes propriétaire d’une voiture. Au fur et à mesure des visites, vous pouvez affiner vos exigences ou les assouplir selon les réalités du marché.

Définir votre projet et votre budget

Le projet d’achat d’un bien immobilier repose sur la question du budget. Ainsi, avant de faire appel à un professionnel ou de scruter les annonces de vente, étudiez d’abord vos capacités de financement. Acquérir une maison avec un apport personnel est très rare. La preuve, 31 % des foyers français avaient un crédit immobilier. L’emprunt représente le moyen le plus rapide et le plus simple pour devenir propriétaire. Par conséquent, vous devez aussi définir votre capacité d’emprunt. Cette dernière est plus importante si vous achetez en couple par exemple. Actuellement, de nombreux sites proposent des simulations d’emprunt en ligne. Il vous suffit de renseigner quelques informations et le simulateur calcule votre capacité d’emprunt à votre place. Lorsque le projet commence à se concrétiser, vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller bancaire. Cet expert vous informe des faiblesses de votre dossier et vous fournit des conseils avisés dans le déroulement de la transaction.

Acheter sans apport personnel : est-ce possible ?

Les banques sont plus frileuses à l’idée de prêter à un primo accédant, notamment s’il est encore jeune. Néanmoins, vous pouvez réaliser votre premier achat sans apport personnel si vous avez un emploi stable comme un poste en CDI dans une grande entreprise. Les banques étudient également votre situation financière. Malgré tout, un apport financier est souvent requis pour obtenir un crédit immobilier. Les banques réclament un apport qui équivaut au moins aux frais de notaire.

Prenez le temps de visiter le bien immobilier

La visite immobilière est une étape incontournable pendant l’acquisition d’un bien immobilier. Les statistiques révèlent qu’un acheteur trouve le bien idéal au bout de six à douze mois. Une visite vous permet de voir un quartier avec un regard nouveau. De même, vous n’aimerez pas une maison en raison de sa proximité avec une rue bondée. Cependant, une seule visite peut vous faire changer d’avis. Durant la visite, vous devez réfléchir en tant qu’investisseur. Ce dernier pense toujours au prix de vente de son bien sur le moyen ou long terme lorsqu’il le revendra. Même si vous achetez votre maison à titre de résidence principale, la situation peut changer dans dix ou vingt ans. Par conséquent, pensez à cette éventualité au moment de l’achat. Un bien qui se trouve à proximité d’une école et dans un quartier bien desservi par les transports en commun aura toujours plus de la valeur.